Vivre avec ma choroidite

informations et temoignages sur la maladie et ses conséquences


Messages 1 à 1 sur 1

  1. Sam 23 Oct - 15:23
    Message par CHAMPAULT Christian - Mon Fils est touché^par cette maladie.
    Bonjour,
    Votre récit m'a touché car il est similaire à ce que mon fils vit depuis Fin Décembre 2006
    Il est né le 03/01/1979 ... avoisinant votre âge.
    Il a commencé a avoir une vision déformée, on a pris rendez-vous avec un optalmo sur
    Châteauroux qui avec une angiographie a pronostiqué un trou maculaire et nous a envoyer
    chez un confrère à Limoges à la Clinique Chenieux Dr. VAN COPPENOLLE qui a stoppé
    l'intervention chirugicale prévue car pour lui ce n'était pas le bon pronostique avec une autre angiographie pendant laquelle mon fils a perdu connaissance, il a pronostiqué une sorte d' uvéite compliquée d'une néovascularisation puis a demandé un avis à un confrère sur Clermond-Ferrand
    puis nous envoyer à PARIS à l'Hopital COCHIN Dr. Dominique MONNET que nous voyons depuis avril 2007.
    Il a donc une choroïdite multifocale bi-latérale, compliquée d'une néovascularisation.
    Au début il n'avait que l'oeil gauche de touché, mais Fin Juillet 2009 à la veille qu'il parte en vacances l'oeil droit a été atteint brusquement, nous sommes allez en urgence à COCHIN où le Dr. STHEHO car le Dr. MONNET était en congés, s'est très bien occuppé de lui il nous envoyés au Centre intercommunal de Créteil où ils sont aussi spécialisés pour des examens approfondis , puis il a été hospitalisé une semaine avec Flash de cortisonne 500mg et multiples examens et prises de sang, ... SCANNER , IRM, Ponction Lombaire, visite O. R. L., rechercherche Tuberculose, Toxoplasmose, Maladie de la Griffe du Chat, ........
    Depuis le suivi d' Avril 2007, que nous allons à COCHIN avec un suivi à Commun à haque fois avec le Service Médecine Interne, il a des Hauts et des Bas sur l' évolution de cette maladie dont il n'arrivent pas à trouver la cause.
    Il a subi aussi plusieurs injections d'avastin, et hospitalisation pour récidive en novembre.
    Ils lui ont fait diminué la cortisonne en lui prescrivant un immuno suppresseur : IMMUREL qu'il a été obligé d'arrêter car cela lui a provoqué des boutons sur tout le corps. Il a maintenant CELCEPT
    qui le fatigue énormément et lui rendant plus pénible son activité professionnel, il travaille en Métallurgie et de Nuit.
    Cela me fait énormément de peine de le voir comme ça, il ne sort pas, vit dans l'obscurité chez lui.
    Et le plus dur c'est de le voir s'isolé des gens de la famille ...
    J'essai de l'encourager à renouer avec son entourage d'avant mais c'est pas facile de communiquer.
    Le mieux serai qu'il face une connaissance féminine surtout qu'il est physiquement mignon et qu'ainsi il ne penserai moins à son handicap car le mental est super important pour toute maladie ...

amandine

avatar

Amis de amandine

La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 10:40